Japan Expo
Review

Un tour en hélico peut vous sauver la vie avec Code Blue

By Keitsuya
Jun 14, 2018 18:02

Le 27 Juillet prochain marquera la fin d'un mythe pour tou(te)s les fans de Yamapi… avec la sortie nippone du film Code Blue : Dokuta Heri Kinkyu Kyumei.

Qui n'a jamais eu envie de passer sous le bistouri du désormais célèbre Aizawa Kousaku? Ce super héros des services urgentistes a vu le jour en 2008 sur la chaîne nippone Fuji TV. Deux ans plus tard, la team de choc du docteur Kuroda revenait en force sur les écrans, plus mûre et déterminée. Enfin, 2017 nous a gâté à l'occasion d'une troisième saison introduisant de nouvelles têtes. (Ah le bonheur des stagiaires! De la main d'œuvre presque gratuite! Huhuhu.)

Hayami Hiroki (Boku no Ita Jikan) et Nishiura Masaki (Rich man, Poor woman) se sont partagés la réalisation des trois saisons de Code Blue, un drama abordant la thématique médicale sous toutes ses formes.

Urgences, revu par les Japonais

Code Blue nous entraîne dans le milieu urgentiste. Nous suivons l'entrée et l'évolution de jeunes internes au sein d'un hôpital universitaire réputé pour ses interventions sur le terrain. En effet l'hôpital dispose d'un hélicoptère et les médecins à son bord représentent la fierté et l'élite de l'établissement. 

Que vous vous intéressiez davantage aux acteurs principaux qu'à la médecine ou l'inverse, Code Blue a le mérite de vous instruire un minimum sur le milieu hospitalier japonais. Même si certains plans sont parfois exagérés et que le scénario fait en sorte de retourner la plupart des catastrophes à son avantage, le spectateur se prend facilement au jeu. Il est rare de s'ennuyer durant un épisode jonglant à la fois entre le fonctionnement d'un service spécifique, la collaboration avec les autres services et les sorties sur le terrain. Là encore, Code Blue sait tirer son épingle du jeu et rendre la plupart du temps son récit réaliste en nous présentant la nécessité d'une collaboration étroite avec les autres unités de secours (ambulanciers, pompiers, sauveteurs…). On notera cela dit un déséquilibre du rythme des événements. Certains défilent à une vitesse folle et il n'est pas aisé de capter toutes les subtilités du vocabulaire spécifique à la chirurgie, tandis que d'autres traînent davantage en longueur.

Psycho, socio, pas de cadeaux!

Outre la thématique médicale, Code Blue met l'accent sur tout un engrenage au-delà des simples interventions à bord de l'hélicoptère. Des interventions qu'on attend toujours avec impatience car synonymes d'action. Or, ce drama ne s'arrête pas à un simple "on ramasse le blessé, on le soigne et puis next!". Nous plongeons dans la dure vie d'un interne, et plus généralement d'un médecin. Chaque patient a son histoire, tout comme les internes et titulaires, certains ont un passé plus lourd que d'autres et chaque entrée au sein de l'hôpital donne lieu à une remise en question des acquis et savoir-être.

Les personnages évoluent au fil des épisodes et surtout des saisons, ils trébuchent et se relèvent, les rivalités deviennent des amitiés et même les personnages secondaires auquel nous ne pensions pas nous arrêter deviennent attachants. Les milieux desquels proviennent nos internes diffèrent autant que leurs personnalités s'avèrent parfois être complémentaires.

On regrette toutefois de ne pas voir davantage notre bellâtre premier de la classe hors de son pyjama bleu ou de sa tenue de combat aérien, mais Code Blue dépeint avec une certaine justesse le travail au Japon : seconde maison, seconde famille. Et si ce ne sont pas les personnages qui vont vers leurs premières familles, alors ce seront ces dernières qui viendront à eux!

 

Continuité et évolution

Les trois saisons, tout comme l'épisode SP et le film à venir mettent en scène les mêmes personnages. Certaines têtes nous quittent et d'autres apparaissent, mais le cœur même de Code Blue constitué à la base par ses quatre internes Aizawa, Shiraishi, Hiyama et Fujikawa, sans oublier la première infirmière Saejima reste inchangé. Et ça c'est cool. Nous prenons plaisir à retrouver la même équipe de saison en saison, à découvrir leurs aptitudes et à les voir grandir dans un milieu qui n'est de toute évidence pas facile à gérer, surtout émotionnellement.

Un drama qui sait mettre les nerfs à rude épreuve, faire pleurer dans les chaumières eeeet nous rappeler que les japonais sont parfois extrêmement frustrants dès lors qu'on touche la corde sensible de la sentimentalité.

 

Notation 

OST ♥♥♥♡♡

Emotion ♥♥♥♡♡

Scénario ♥♥♥♡♡

Personnages ♥♥♥♡♡

Jeu des acteurs ♥♥♥♡♡

 

Synopsis :

Il y a les ambulanciers, le SAMU et puis il y a les médecins de vol. L'hôpital universitaire Shoyo intégre un hélicoptère à ses techniques d'intervention, les rendant plus rapides et efficaces. Aizawa Kousaku est jeune et talentueux. Mais lorsqu'il commence sa formation en tant que médecin de vol, il doit se rendre compte que les places sont aussi prisées que chères à bord de l'hélicoptère.

Genre : Tranche de vie,Psychologique,Médical

Trailer Movie 2018
Staff :

Acteurs principaux :

  • Yamashita Tomohisa : Aizawa Kousaku
  • Toda Erika : Hiyama Mihoko
  • Aragaki Yui : Shiraishi Megumi
  • Higa Manami : Saejima Haruka
  • Asari Yosuke : Fujikawa Kazuo

Acteurs secondaires

  • Yanagiba Toshiro : Kuroda Shuuji
  • Kodama Kiyoshi : Tadokoro Yoshiaki
  • Shiina Kippei : Tachibana Keisuke
  • Terajima Susumu : Kaji Toshi
  • Ryo : Mitsui Kanna
  • Sugimoto Tetta : Saijo Susumu
  • Shima Kaori : Aizawa Kinue

Compositeur :

  • Sato Naoki (Parasyte, Assassination Classroom)

Mots clés : DRAMA