Japan Expo
Review

Gare aux apparences avec Rokka no Yuusha

By Keitsuya
Jun 13, 2018 20:05

C'est l'histoire de héros partis sauver le monde mais qui se sont paumés dans la forêt.

Rokka no Yuusha alias Rokka : Braves of the Six Flowers sorti en 2015 est tiré de la série de romans de Yamagata Ishio (Tatakau Shisho : The Book of Bantorra) parue en 2011 au Japon et toujours en cours. Les bouquins se sont également vus adaptés en manga en 2012.

A l'aventure, compagnons je suis parti vers l'horizon  ♪

Adlet Mayer est l'homme le plus fort du monde. Oui. Les fans de Saitama, prenez des smarties et soyez sages.

Adlet Mayer donc, est l'homme le plus fort du monde. Son objectif étant - à prime abord - de le prouver au monde entier, il se jette dans une arène sans y être invité avant de se faire jeter en prison. Nous avons là un univers classique où humains et grosses bêbêtes se livrent une guerre ancestrale. Nous avons également un scénario tout aussi classique où une prophétie décrète que le moment venu, une déesse choisira six braves guerriers qui iront combattre les vilaines bêbêtes évoquées précédemment pour sauver le monde (oui, pourquoi un dieu irait défoncer les méchants alors que y a des mortels qui peuvent y aller à sa place ?).

Pas de grandes innovations donc, que ce soit du côté scénaristique ou des personnages. En effet nous retrouvons une bande plus ou moins stéréotypée composée d'un aventurier grande gueule et déterminé mais somme toute attachant, une jolie lapine, un Dark Sasuke du 93, une fille torturée mais badass, et bien plus encore.

C'est classique et stéréotypé mais ça fonctionne. Par ailleurs les stéréotypes n'existeraient pas si une telle récurrence ne plaisait pas à une majorité d'individus. Rokka no Yuusha promet donc d'emblée une aventure ponctuée de combats plutôt bien réalisés, une quête pour réunir les six guerriers et une prophétie à réaliser en vue d'obtenir la paix, avec tout ce que cela implique en termes de relations entre les personnages.

J'aurais mieux fait de rester chez moi ♫

Malgré un scénario basique et des personnages relativement simplistes, Rokka no Yuusha n'a pas réussi à tenir la promesse qu'elle inspirait au cours des premiers épisodes. Et pour cause, les personnages sont exploités avec une inégalité fracassante et le scénario aventurier qu'on attendait prend des airs d'enquêtes à la Detective Conan pour nous laisser une sur fin digne d'Akatsuki no Yona ou Arslan Senki.

En outre, l'anime profite de son univers "normalisé" pour surprendre le spectateur avec une approche différente. Si l'idée en soi est plutôt bien pensée, le format des 12 épisodes restreint considérablement les intrigues multiples, et bon sang, il y en a!

Côté graphismes, c'est du Passione (Citrus, Hinako Note) en collaboration avec le studio d'animation 3D Orange (Accel World EX, Guilty Crown). Une 3D maladroite même si sans doute partie d'une bonne intention pour animer les créatures et les rendre plus attractives. Elles n'en sont malheureusement que plus lentes et saccadées.

 

La suite vous le dira ♪

Ou pas. Est-ce là un défaut récurent des animes tirés des séries de romans ou faudrait-il se pencher sur l'œuvre originale pour en savoir plus sur ce terrain miné sur lequel s'est aventuré le staff?  Comme souvent dans les animes créés sur la base d'un Light Novel, les sous intrigues soulevées à un moment donné passent à la trappe et se noient sous l'intrigue principale.

Rokka no Yuusha est pour cela très fort, dans le sens où même l'intrigue première a réussi à disparaître au profit de l'enquête menée à huit clos. Une enquête qui n'est pas inintéressante et amène son lot de rebondissements et de suspense. Nous nous prenons assez vite au jeu et cherchons depuis notre place de spectateur à résoudre l'enquête. On hésite, on tâtonne, on change de cible à mesure que les indices s'accumulent et on arque parfois un sourcil lorsqu'on en arrive au dénouement. Pas le meilleur polar qui soit, mais la thématique se défend. Cependant cette intrigue "cachée sous l'intrigue" nous laisse un sentiment de compte à rebours désagréable tout au long des épisodes : Une fois le mystère résolu, l'anime parviendra-t-il à rattraper son retard et nous présenter une fin digne de ce nom?

 A vous de le découvrir, si ce n'est pas déjà fait! 

Notation

OST ♥♥♡♡♡

Emotion ♥♥♡♡♡

Scénario ♥♥♡♡♡

Graphisme ♥♥♡♡♡

Personnages ♥♥♡♡♡

Synopsis :

Lorsque le Dieu du Mal s'éveille, la Déesse du Destin confie à six individus le pouvoir de sauver le monde et d'en préserver la paix. Adlet, un jeune homme clamant être le plus fort du monde, est choisi pour devenir l'un de ces héros. Alors qu'il se met en route pour accomplir sa destinée aux côtés de ses pairs, un problème se pose. Sept héros ont répondu à l'appel de la Déesse et portent la marque de cette dernière.

Genre : Drame,Aventure,Mystère,Amour & Amitié

Trailer

 Les 12 épisodes sont à découvrir en streaming sur Crunchyroll et en DVD chez @Anime.

 

Mots clés : ANIME