Japan Expo
Review

Devil Inside, ou un thriller portant très bien son nom

By Lassia
May 25, 2018 20:09
  • Le point technique

Devil Inside (Sektou au Japon) est une série terminée en trois volumes au Japon, débutée en 2015 dans le Shuukan Shounen Magazine puis publié par Kodansha. Le manga est scénarisé par Satoshi Obe et dessiné par Ryo Ogawa. Il s'agit de mon premier thriller et de mon premier manga des éditions Komikku, sorti le 16 Mai. 

Le premier tome de cette trilogie m'a coûté 7.90€, dans un format de 13.3cm sur 18cm. Il contient 163 pages pour une épaisseur d'environ 1,5cm. Pour information, j'ai pu remarquer que le papier était, par rapport à d'autres éditeurs, plutôt épais et l'encre n'a dégorgée nulle part. 

  • La jaquette

Komikku nous présente ici une simple mais efficace jaquette brillante. Sur celle-ci, tout est dans les tons froids et gris excepté la cage que le héros tient, qui est couverte d'un tissu rouge et dont l'intérieur brille. De mon point de vue, je pense qu'il peut s'agir d'une façon d'imager le "monstre" qui sommeille en lui et qu'il tente de cacher tout au long de ce tome. 

De plus, il n'y a quasiment pas de différence avec la jaquette japonaise. La couverture sous celle-ci est sobrement noire avec les mêmes décorations de la jaquette formant un cadre autour du titre en blanc. Une citation importante du tome est présente sur le rabat droit ("Je n'ai qu'à accumuler une pile de cadavres, entasser les crimes comme la neige, jusqu'à ce qu'ils recouvrent le tien"), et à l'arrière on peut y retrouver quelques cases marquantes (aux couleurs inversées à cause de la jaquette noire, donnant un effet original) ainsi que le résumé du tome. 


Jaquette japonaise


Jaquette française

Quatrième de couverture française
  • Contenu

Etant mon premier thriller, je ne sais pas s'il innove dans ce domaine ou pas. Ce qui m'a le plus frappé, c'est la réalité dure et cruelle de l'humain que le tome dégage. L'auteur ne prend pas de pincettes pour parler de meurtre et de viol. Les personnages sont loin d'être tous beaux et lisses, et ce qui tient le plus en haleine, c'est que n'importe qui peut mourir. La mort ne tient qu'à un fils, et est omniprésente. 

Mais ce qui me plait le plus dans cette histoire, c'est la façon dont est traité l'aspect humain. En effet, on peut y voir à quel point l'humain peut aller loin, jusqu'à s'enfoncer dans les ténèbres les plus noires, par folie ou au contraire, par amour. Nous ne sommes que spectateur de ce qu'il se passe, bien que le point de vue diverge entre celui du héros, et celui des victimes. 

Au niveau des dessins, le trait est fin, et les visages des personnages font parfois froid dans le dos. Ogawa retranscrit à merveille la folie des personnages, résultant des visages dérangeant et dérangés. A contrario, les visages doux de notre jeune couple contrastent vraiment, étant  lumineux dans le monde sombre et sordide dans lequel il évolue. 

Quant au côté surnaturel, il s'intègre parfaitement dans l'univers puisqu'on nous le présente dès le début, bien qu'on peut être un peu perdu entre réalité et images provoquées par les pouvoirs.  

Enfin, le côté policier/enquête est bien amené et présent, on est toujours là, à essayer de comprendre où le récit veut en venir, mais il nous retourne presque le cerveau et on reste sidéré par le comportement de notre héros. 

En conclusion, je dirais qu'il s'agit d'un bon thriller. La fin du tome nous donne vraiment envie de lire la suite et de voir comment l'histoire va se terminer. Est-ce que l'amour va finir par triompher? Jun arrivera-t-il a ses fins? Ou au contraire, se fera-t-il arrêter par plus fort que lui? 

Une bonne petite série, qui, je pense, pourrait convenir aux néophytes du genre comme moi et qui me fait légèrement penser à Death Note. Bien qu'il faut ne pas avoir peur des thèmes comme la folie ou la mort, mais vu le résumé, on peut difficilement se tromper sur ce point. 

Synopsis :

Jun est un brillant étudiant. Orphelin de bonne famille, il habite dans un somptueux manoir avec de nombreux domestiques dont Kanae qu'il aime tout particulièrement. Hanté par les démons de sa famille et surtout son grand frère Akira, il est également doué d'une faculté d'analyse exceptionnelle et il aide la police à coincer un tueur en série. Mais ce dernier parvient à s'échapper et un soir, il se rend au manoir pour se venger. Au même moment, Akira tente de violer Kanae pour provoquer son petit frère. À la fin de cette nuit d'horreur, tout a changé et un monstre s'est réveillé… mais lequel ?

“Je me suis dit que je devais protéger celle que j’aimais, quitte à devenir un monstre.”

Genre : Surnaturel,Drame,Fantastique,Mystère

Mots clés : SEINEN,REVIEWS