Review

Ces animes qui poussent à la lecture du manga, Get Backers un exemple parmi d’autres

By Keitsuya
Sep 04, 2017 17:46

Vous avez perdu quelque chose, avez tout mis en œuvre pour le retrouver mais sans succès ? Deux mecs aux caractères diamétralement opposés qui se nourrissent essentiellement de pizzas se proposent de le retrouver pour vous contre votre argent. Voilà comment nous pourrions décrire les Get Backers. A priori, ça ne casse pas trois pattes à un canard.

49 épisodes diffusés de 2002 à 2003, c’est trop peu pour rendre hommage aux 39 tomes de la série dessinée par Ayamine Rando en 2009 et scénarisée par Aoki Yuya (Area no Kishi).

Résultat de recherche d'images pour

Cet anime n’est ni plus ni moins qu’un exemple du fossé qui existe entre les adaptations animées et les mangas. Une preuve que l’animation ne peut, contre toute attente, pas traduire toutes les émotions et atmosphères d’une œuvre papier en dépit des moyens à sa disposition (musiques, jeu des couleurs et des textures). Le studio deen, en charge de l’adaptation animée a pourtant fait ses preuves avec avant l’apparition de Get Backers, Ranma ½, Rurouni Kenshin et You’re Under Arrest ces séries diffusées le soir après l’école sur certaines chaînes spécialisées. Plus récemment, c’est à ce studio que nous devons Vampire Knight, Hakuouki, Last Exile ou encore Super Lovers.

Si les dessins ne sont pas hyper travaillés (charadesign des personnages secondaires, vêtements froissés avec exagération et … Les nez de profil) ni particulièrement beaux, on remarque quand même une certaine amélioration au fil des épisodes. L’anime laisse visuellement une impression de bâclage à l’inverse du manga qui lui est plus travaillé, voire même trop chargé parfois. Un juste milieu difficile à trouver pour une œuvre déclinée en deux supports peu fidèles l’un à l’autre.

Hormis cet aspect, Get Backers comporte tous les éléments d’un bon shônen : Des protagonistes dynamiques et badass dans leurs moments, de l’action en voulez-vous en voilà, une bonne dose de sentiments pas toujours bien déterminés, voire même carrément ambigus pour certains, des valeurs et une intrigue qui naît plus ou moins progressivement au fil des aventures.

Résultat de recherche d'images pour

L’amitié est inscrite d’emblée dans l’histoire, les liens qui unissent les personnages les uns aux autres sont à peine détaillés dans l’anime et donnent une impression de censure par rapport au manga. L’histoire pourtant profonde est mise de côté au profit des aventures de récupération. En outre, l’anime adopte un ton plus léger et moins sombre que son œuvre originale.

L’histoire prend place dans un japon moderne et actuel. Les personnages principaux dont nous suivons les aventures, notre duo composé de Mido Ban et Amano Ginji possèdent tous deux un pouvoir surnaturel. L’un est maître des illusions, l’autre est un pikachu sur pattes. Pourquoi ? Comment ? Les explications scientifiques que tendent à donner l’anime comme le manga laissent place à de nombreuses incohérences scénaristiques. Pour autant, on ne peut pas dire que Get Backers soit une mauvaise œuvre à éviter à tout prix.

Comme dans tous les animes, une fois l’obstacle des graphismes passés, on finit par y trouver son compte, et s’attacher aux personnages charismatiques qu’ils soient comiques, introvertis ou rentre-dedans. Get Backers sensibilise aussi, par des moyens détournés à des sujets tels que le handicap ou le rejet par la société, le regard des autres, l’abandon et l’attachement. L’amour, tel qu’il existe dans l’œuvre dépasse toute romance et semble d’autant plus réel qu’il est absolument nécessaire au développement des personnages.

Image associée

 

Notation

OST ♥♥♡♡♡

Emotion ♥♥♥♡♡

Scénario ♥♥♥♡♡

Graphisme ♥♡♡♡♡

Personnages ♥♥♥♡♡

Et pour finir …

« Je sais ! La Statue de la Liberté, c’est celle qui tient un cornet de glace ! La Vénus de Milo elle peut, elle a pas de bras ! » Amano Ginji, épisode 29.

Synopsis :

Amano Ginji et Mido Ban sont des récupérateurs opérant sous le nom de Get Backers. Leur travail : retrouver tout ce qui a été volé ou perdu. Chacun d'eux possède un pouvoir particulier. Ginji, qui était aussi appelé l'Empereur de la Foudre, peut créer de l'électricité avec son corps et la contrôler. Quant à Ban, il possède le Jagan, aussi appelé Oeil Maléfique, qui déclenche une illusion de 60 secondes. C'est dans les alentours de Shinjuku que les Get Backers, accompagnés de leurs alliés, vont devoir affronter des ennemis plus forts les uns que les autres afin de remplir leurs missions. Mais peu à peu, les mystères du Mugenjô vont refaire surface et nos héros devront faire face aux fantômes de leur passé.

Genre : Comédie,Shonen,Action,Drame,Aventure,Mystère,Anime,Combat

Opening

Licencié en France par Kazé (dvd/blu-ray) et aux éditions Pika pour le manga.

Mots clés : ANIME